Combien coûte une assurance vélo électrique ?

Si vous êtes en possession d’un vélo électrique, sachez que vous n’êtes pas dans l’obligation d’assurer ce dernier. Cependant, l’assurance est largement conseillée afin que vous puissiez faire face à de nombreux imprévus, et rouler en toute tranquillité.
Le vélo électrique est beaucoup plus cher qu’un simple vélo, il faut donc parer à toute éventualité, ou réparations onéreuses que cela pourrait coûter.
Nous vous présentons cet article afin que vous puissiez en savoir plus sur l’assurance vélo électrique et connaître, par la même occasion, les tarifs appliqués pour ce type de vélo.

Qu’est-ce qu’un vélo électrique ?

Il existe deux types de vélo électriques :

  • Le VAE ;
  • Et le Speed Bike.

Le VAE ou bien vélo à assistance électrique, va disposer, non seulement, d’une batterie, mais également d’un moteur dit intelligent. Ce qui veut dire qu’une fois que vous allez arrêter de pédaler alors le moteur va cesser de fonctionner. Au-delà de 25 km/h par heure, votre moteur va être bridé. Il faut savoir que la puissance d’un VAE est généralement est inférieure à 250 W. Concernant le vélo électrique ou speed bike, le moteur de ce dernier ne s’arrête pas de fonctionner, et ceci, que vous soyez en train de pédaler ou non. Il est donc évident que l’autonomie d’une batterie disponible sur le speed bike va être inférieure de celle d’un VAE, vu qu’elle est toujours en marche et sollicitée. Les speed bikes sont plus rapides que les VAE et ont une vitesse qui va, elle, dépasser les 25 km par heure. Les speed bikes sont plus assimilés à des cyclomoteurs, ce qui va induire :

  • Une détention de permis ;
  • Une obligation d’immatriculation ;
  • Et une obligation d’assurance à responsabilité civile.

Ces deux vélos électriques sont donc différents. L’assurance pour un VAE n’est, comme nous l’avons dit plus haut, pas obligatoire, mais celle à responsabilité civile, alors qu’une assurance contre le vol est spécialement conseillée. L’obligation d’assurer son vélo électrique ne concerne donc que les speed bikes.

Quelles sont les diverses assurances d’un vélo électrique ?

Les assurances auxquelles vous pourriez souscrire, si vous êtes propriétaire d’un vélo électrique, sont diverses et nombreuses.
On citera :

  • Le vol ;
  • La responsabilité civile ;
  • Les dommages matériels ;
  • Le dépannage / assistance ;
  • Les dommages corporels ainsi que les dommages corporels avec un véhicule ou un cycliste / piéton ;
  • Les dommages corporels seuls.

Il y a des exclusions concernant l’assurance d’un VAE.
Les vols sont les premiers sinistres auxquels sont soumis les vélos électriques, il est donc primordial d’y souscrire. Vous pouvez également souscrire à une assurance pour le vol de la batterie.
La responsabilité civile est incluse dans l’assurance de votre assurance habitation. Vous n’aurez pas à payer une seconde fois votre assurance responsabilité civile puisque vous l’avez déjà. Cette dernière est, pour rappel, une assurance qui va couvrir les dommages causés à des personnes tierces par votre vélo électrique.
Quant aux dommages matériels, ils couvrent les accidents avec des autres vélos, des piétons, ou des autres véhicules. Mais pas que, car l’assurance dommages matériels couvre également :

  • Les incendies, les attentats, et les et tout ce qui a trait aux événements naturels ;
  • Les catastrophes naturelles ;
  • Le vandalisme ;
  • Les les équipements de votre vélo.

Les dépannages et l’assistance sont importants, vus que ce sont des moyens de transports assez lourds.
Les dommages corporels sont ceux qui vous seront occasionnés en cas de chute. Les dommages corporels avec voiture sont indemnisés, et cela, même si vous êtes responsable. Si vous n’êtes cependant pas responsable d’un accident avec un autre cycliste ou piéton, c’est la RC de l’autre partie qui va vous indemniser, et si vous êtes tenu responsable, votre RC indemnisera les victimes.

Quel est le tarif d’une assurance pour vélo électrique ?

Les tarifs des assurances pour les vélos électriques, que ce soit un VAE ou un speed bike, sont plus chers que ceux d’un vélo normal.
Selon les assureurs, les tarifs seront variables, il faudra, par exemple, compter :

  • 154 euros par an pour Klinc ;
  • 142 euros par an pour Ulygo ;
  • Et 129 euros pour Qoverme.

Ces tarifs sont donnés à titre indicatif et ne concernent que quelques assurances, comme par exemple, le vol du vélo, l’assistance et les dégâts matériels.
Le prix d’une assurance pour un vélo électrique VAE ou bien un speed bike, revient en moyenne à 12 euros par mois, si ce vélo coûte approximativement 1 500 euros
Si les tarifs sont élevés, c’est justement dû à la cherté du vélo, qui nécessite des réparations coûteuses.

Laisser un commentaire