Pourquoi est-il conseillé de prendre une assurance pour vélo électrique ?

Les vélos électriques, VAE ou Speed bike, sont des vélos qui utilisent une batterie, mais aussi un moteur électrique pour pouvoir rouler. Leur prix est beaucoup plus élevé que les vélos simples. Ce sont des vélos qui sont souvent victimes de vols.
Si vous voulez être dédommagé, le mieux est de prendre une assurance contre le vol, mais aussi contre tous les dégâts qui pourraient être occasionnés.
Mais pourquoi il est préférable de prendre une assurance lorsqu’on est propriétaire d’un vélo électrique.

Pourquoi est-il nécessaire de prendre une assurance pour vélo électrique ?

Il faut savoir que le prix d’un vélo électrique peut varier en moyenne de 800 à 2 000 euros, mais peut aller jusqu’à 5 000 euros, pour des vélos de haute qualité. Et comme nous venons de le dire, ils sont très recherchés et sont la cible de voleurs. Le vol des vélos électriques est la cause numéro 1, qui pousse les propriétaires de ces vélos à vouloir les assurer.
Si votre vélo est volé, alors vous serez remboursé, selon les clauses de contrat de l’assurance à laquelle vous aurez souscrit. La condition reste que votre vélo devra obligatoirement être muni d’un antivol qui devra être validé par votre assureur.
Mais prendre une assurance pour vélo électrique, c’est aussi parer à des incendies, se préserver d’éventuels accidents, et d’autres dommages causés par vous-même, par d’autres personnes, ou bien si votre vélo est cassé à cause de catastrophes naturelles, ou autres dégâts d’ordre climatiques.

Quelle assurance prendre contre le vol de mon vélo électrique et quand peut-on se faire rembourser ?

400 000 vélos seraient volés chaque année en hexagone, et les vélos électriques entrent dans cette catégorie.
Malheureusement, la plupart des vélos volés n’ont jamais été retrouvés, ou alors dans un bien piteux état.
Lorsque vous assurez votre vélo électrique, vous pourrez être indemnisé lors du vol, afin de pouvoir en acheter un autre.
Il faut savoir, et c’est important, que si votre vélo électrique n’a pas atteint 1 an, alors vous serez indemnisé à hauteur de son prix le jour de son achat. Pour ce faire, il vous sera demandé, de la part de votre assureur, de mentionner le prix de votre vélo lors de la souscription de l’assurance.
Généralement, le remboursement du vol de votre vélo électrique ne comprend pas les actes de vandalisme commis sur ce dernier.
Pour se faire rembourser le vol de son vélo, celui-ci devra être fait dans des situations précises, telles que :

  • Le vol à votre domicile, par effraction, c’est-à-dire que votre porte était bien fermée ;
  • Si le vol a été commis avec des actes d’agressions, que ce soit chez vous, ou à l’extérieur ;
  • Ou que le vol a été commis alors qu’il était attaché à un antivol agrée par l’assureur.

Des assureurs pourront vous indemniser en cas de vol, alors que vous étiez près du vélo, ou bien alors qu’il ait été transporté dans un véhicule. Si c’est seulement votre batterie qui a été volée, alors que le vélo ne l’est pas, vous serez également indemnisé. Et si vous avez acquis une batterie plus puissante, il faudra en informer votre assureur, pour qu’il puisse l’indemniser.

Comment faire pour résilier une assurance de vélo électrique ?

La résiliation sans frais de votre contrat pour assurance vélo est possible avec un droit de renonciation de 14 jours. Pour ce faire, vous devrez envoyer une demande de renonciation par mail ou alors par lettre recommandée. Votre assureur devra vous rembourser dans un délai maximum de 30 jours pour tous les montants que vous aurez auparavant versés. Sinon, vous pourrez résilier votre contrat après la fin de la première échéance.
Si vous voulez le faire avant la date d’échéance, il vous faudra envoyer une lettre de résiliation, avec un motif majeur. Les clauses de résiliation seront mentionnées dans le contrat.

Le marquage des vélos électriques, est-il obligatoire ?

Le marquage des vélos électriques consiste en un numéro d’identification composé de 10 caractères alphanumériques.
Cet identifiant est inscrit sur le vélo, mais aussi sur la facture de vente. Le marquage d’un vélo électrique neuf est obligatoire le jour de la vente, et cela, depuis le 1er janvier 2021. Il sert à lutter contre les divers vols, mais aussi recels, et revente. Cependant, depuis le 1er juillet 2021, même les vélos électriques d’occasion qui sont vendus par des commerçants sont concernés par le marquage.
Si vous décidez de vendre votre vélo à un particulier, vous devrez en faire la déclaration à l’opérateur qui vous aura fourni l’identifiant. Chaque vélo volé doit être déclaré, et grâce à l’identifiant, on pourra retrouver le propriétaire.

Laisser un commentaire