Pourquoi fait-on un relevé d’architecture ?

Afin d’identifier et de calculer la différence d’écart entre un plan d’architecte dessiné, et la construction bâtie, un relevé d’architecture de ce bâtiment est souvent réalisé. L’ensemble du corps d’architecture à savoir, les architectes, les constructeurs et les géomètres usent des services d’entreprises spécialisées, pour obtenir un relevé d’architecture efficace et clair. Il est aisé de réaliser un tel relevé, notamment avec la technologie actuelle, si toutefois, on s’y connaît dans le domaine. Mais qu’est-ce qu’un relevé d’architecture en réalité ? Et à quoi sert-il au juste ?

En quoi à consiste faire un relevé d’architecture ?

Un relevé d’architecture n’est rien d’autre qu’un relevé de mesures internes et externes des construction existantes. Il peut être représenté sous forme de plan de base, comme il peut être réalisé sous forme d’un plan en 3D. Cela consiste à réaliser un calcul précis des écarts de mesures, entre un plan dessiné et un bâtiment réellement construit. Pour ce faire, les experts usent généralement des normes d’orientation de la RICS. Cette étude était réalisée auparavant, en utilisant un crayon et du papier, mais de nos jours, les choses ont beaucoup évolué. En effet, actuellement, les experts en la matière utilisent des appareils dits intelligents, comme par exemple, des télémètres laser bluetooth, les rubans d’acier, ou encore les scanners 3D. En utilisant ce matériel de pointe, les géomètres peuvent délivrer un rapport détaillé contenant toutes les informations relatives aux plans d’étage, du toit, d’élévation, mais aussi, toutes les coupes transversales possibles. Les détails de ce genre de plans, dépendent généralement des objectifs de l’étude.

Comment faire un relevé d’architecture ?

Afin de réaliser un relevé d’architecture aux normes, un géomètre qualifié aura forcément besoin de ramener avec lui quelques outils de mesures. Outre le bloc-notes, le crayon, le papier et le scanner 3D, cet expert aura également besoin :

  • D’un mètre laser ;
  • D’un ruban de mesure ;
  • D’un appareil photo ;
  • De quelques équipements de protection.

On peut dire que le mètre laser est le descendant du mètre métallique classique. Sa plage de mesure peut aller jusqu’à 200 m, et sert à mesurer les longueurs et les largeurs des structures. Facile à utiliser, ce mètre est également très rapide et précis. Le géomètre use également d’un ruban de mesure. Cet appareil traditionnel reste nécessaire, malgré tout le matériel moderne présent. L’appareil photo est aussi un outil important pour le géomètre, notamment les appareils numériques à haute résolution, et ceux munis de vision infrarouge. Ces derniers permettent la prise de photos très claires et précises. Enfin, le géomètre aura besoin de quelques équipements de protection, comme d’un casque, d’une paire de gants épaisse et d’une paire de chaussures de sécurité. Ceci est utile, si le site est toujours en construction ou bien si le bâtiment est ancien.

Quel est l’intérêt de faire un relevé d’architecture ?

Comme il a été dit précédemment, il est important de réaliser ce type de relevé. Cela permettra principalement de détecter les points faibles et les lacunes d’un bâtiment, et s’il nécessite une réhabilitation. D’autres raisons sont aussi d’envergure, telle que la vente ou l’achat de n’importe quel type de bien immobilier, ou encore la rénovation ou l’extension d’une propriété. En ce qui concerne la vente ou l’achat d’un bien, le propriétaire de la maison peut demander à faire un relevé d’architecture pour obtenir toutes les caractéristiques techniques du bâtiment. Pour ce qui est des travaux de rénovation ou d’extension de bien, le propriétaire de la maison peut demander à faire ce genre de relevé, afin de vérifier si son bien correspond bien aux normes, si les règles auxquelles sa maison est soumise, sont bien respectées, et si la maison elle-même est apte, et peut être étendu. L’intérêt majeur de ces relevés et de leur exactitude, assure essentiellement au propriétaire et aux services concernés, que l’habitat est conforme aux normes, et qu’il ne court aucun risque quant aux intempéries climatiques et humains (comme les risques d’inondation ou de pollution). Le bureau d’étude appelé, fera une étude détaillée sur le cas étudié et établira un devis précis, et surtout, adapté au client final et à ses moyens. Celui-ci aura alors, une liste de travaux qu’il pourra réaliser, et qui seront adaptés à ses ambitions de rénovations ou d’extensions de sa maison, sans pour autant dépasser son budget.

Laisser un commentaire