Comment faire un relevé d’architecture ?

Comment faire un relevé d’état des lieux, qui vous sera réellement utile pour un projet de travaux de construction ou de rénovation ? Nous vous proposons dans cet article, de trouver quelques idées et conseils, afin d‘établir un vrai relevé d’architecture d’états des lieux, fournissant toutes les informations utiles à vos travaux, et qui seront pratiques, nécessaires et indispensables au bon déroulement de ces derniers, vous facilitant ainsi votre projet.

Que signifie faire un relevé d’architecture d’état des lieux ?

Le relevé architectural est un document très important, voire primordial, qui renseigne sur l’état d’une bâtisse. Dès l’acquisition d’une maison ou alors d’un appartement, un plan vous sera remis, il correspondra au calcul de la surface carrée, sauf que ce plan en question, n’étant pas complet, et ne contenant pas toutes les informations nécessaires et utiles, ne sera, dans la majorité des cas, pas suffisamment détaillé pour permettre la réalisation, en bonne et due forme, d’un projet de travaux. Le relevé d’architecture sera donc nécessaire, car beaucoup plus précis, il permettra aux professionnels chargés de votre projet, d’avoir tous les renseignements nécessaires pour réaliser celui-ci, dans les meilleures conditions possibles, sans prendre de risques inutiles, ou de faire un travail à l’aveugle.

Quelles sont les informations nécessaires pour faire un relevé d’architecture ?

Un relevé d’architecture doit faire preuve d’énormément de clartés, concernant les informations importantes de la maison, il devra alors contenir :

  • Les dimensions des pièces et la hauteur sous plafond ;
  • Les fenêtres, portes-fenêtres, et portes d’intérieur ;
  • Les gaines techniques ;
  • Les éléments techniques liés aux réseaux ;
  • Les gaines d’évacuations ;
  • Le tableau électrique ;
  • Une échelle graphique.

Afin de mieux comprendre comment mettre en place tous ces paramètres, nous allons détailler tout cela, étape par étape.

De quelle façon faire un relevé d’architecture d’état des lieux correctement ?

Le relevé d’architecture devra donner les informations sur la largeur, profondeur et hauteur de chaque pièce en premier lieu. Par la suite, il faudra faire apparaître les fenêtres, portes-fenêtres et porte d’intérieur. Ces éléments doivent être coté de manière à pouvoir connaître précisément leur emplacement, leurs dimensions, ainsi que la hauteur de chacun de ces éléments. En effet, en rénovation, les dimensions ne sont pas standardisées, cela permettra de connaître les dimensions même si le plan n’est pas imprimé à l’échelle, problème que l’on retrouve souvent, et qui peut rendre le relevé architectural inutilisable, car avec les photocopies, un plan va perdre progressivement sa précision, rendant ainsi, son échelle inutilisable, d’où l’utilité d’avoir des cotes qui montrent le chiffre exact, permettant de la sorte, de s’en servir. On peut également ajouter une échelle graphique, celle-ci est un autre moyen de repérer les dimensions, sur les éléments qui n’ont pas été cotés sur le plan, facilitant leur reconstitution. Les photocopies se faisant souvent en noir et blanc, il est important d’éviter l’utilisation des couleurs, il est de ce fait, nécessaire d’utiliser des hachures pour identifier les éléments des structures. En cas de doute, il est toujours conseillé de prendre l’avis d’un professionnel.
L’autre élément qui doit être retrouvé sur un relevé architectural, est les gaines techniques. Tout ce qui est gaine importante, que l’on ne peut que très difficilement déplacer, ou encore d’autres éléments techniques liés aux réseaux tels que :

  • Les compteurs de gaz ;
  • Les compteurs l’électricité ;
  • Les compteurs d’eau ;
  • Les gaines d’évacuations des eaux usées ;
  • Et le tableau électrique.

Ce sont les principales informations, qu’il faut toujours essayer de faire apparaître sur un relevé architectural d’état des lieux. Mais il est aussi important de noter les éléments valorisables, qu’ils seraient essentiels de préserver, qu’il s’agisse d’une rénovation de maison ou alors d’appartement, il sera alors utile de prendre des photos des lieux, et de faire des légendes, cela en attachant un dossier photos au plan d’architecture, puis y indiquer le lieu de prise de chaque photographie, ils seront alors très utiles pour une étude de projet ou d’avant-projet. Un plan architectural est flexible, et doit s’adapter à ce que l’on trouve sur place. Tout ce qui peut être important ou intéressant pour la personne chargée du projet, doit être noté sur le relevé d’architecture, car plus on a d’informations, plus on peut travailler facilement et de manière précise et efficace avec ce plan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.